Avez-vous réussi à échouer ?

L'Echec est un apprentissage pour mieux réussir par Muriel Valentin Coach et Sophrologie

Drôle de titre d’article pour la grande majorité d’entre nous qui visons plutôt la réussite n’est-ce pas ? ...

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire appel à des Coachs pour vous aider à mieux réussir…et…c’est pourtant bien une Coach qui vous demande ça ???

Tout d’abord je voudrais vous proposer une autre définition du mot « échouer » :

"Toucher accidentellement le rivage ou le fond et s'y immobiliser" (Larousse)

Je vous laisse ainsi méditer quelques instants sur la vision de ce bateau immobilisé pour quelques heures sur le sable…

Qu’est-ce que ça évoque pour vous ? Que vous raconte ce bateau ?

Que ressentez-vous ?

Qu’est-ce que ça vous apprend sur vous ?


L'échec n'est qu'une situation temporaire : c'est une étape vers... le succès !



Mais comment prend-on du recul face à l'échec ?...

Comment lâcher la pression vis à vis de la réussite ?

Je vais essayer de vous donner quelques pistes de réflexion...


« Comprendre que le succès présente des avantages mais aussi des inconvénients nécessite une vraie réflexion :

il y a les germes de l’échec dans tout succès. »

(J. Fradin dans « l’Intelligence du Stress »)

Avez-vous bien appréhendé les risques de votre réussite ?

Oui oui, vous avez bien lu : les risques !!!

Ce peut être par exemple moins de temps pour vous, moins d’équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle, plus de pression, devoir faire des concessions auxquelles vous n’êtes pas vraiment prêt-e, trop d’engagement, de gestion, moins de liberté peut-être qui sait ?

Etes-vous OK avec tout ca ?

Vu sous cet angle, l’échec ne présente pas que de inconvénients !

L’avantage essentiel réside dans le champ des opportunités qui peuvent apparaître, des pistes que l’on va découvrir et qu’il nous est possible de saisir. C’est aussi une meilleure connaissance de nous-même qui va ainsi être mise en lumière !

Si vous preniez le temps de vous poser quelques (bonnes) questions :

Combien de temps nécessite la mise en place de ce projet ?

De quoi ai-je besoin ?

Suis-je bien entouré-e ?

Me manque-t-il une compétence ?

Dépend-il de quelqu’un d’autre ? d’un facteur externe ?

Y’a-t-il d’autres voies, d’autres moyens à votre portée que vous n’avez pas exploités ?

Et si cet échec vous permettait tout simplement de vous arrêter, de faire une pause ?

Demandez-vous :

Suis-je vraiment prêt-e ?

Ai-je profondément envie de réaliser ce projet ?

Est-il en accord avec qui je suis?

Suis-je vraiment « fait-e » pour ca ?

Un échec nous fait ainsi nous poser des questions essentielles :

Suis-je en cohérence avec l’objectif que je me suis fixé ?

Répond-t-il à mes besoins ?

Est-il en cohérence avec mon identité*, mes valeurs ?

*pour mieux vous connaître, explorez votre identité profonde :

pensez au coaching !

lire aussi: "Pourquoi se faire accompagner par un coach"

pour en lire plus sur vos besoins,

la cohérence avec votre identité:

cliquez sur les mots soulignés

Lorsqu’on échoue, cela ne remet pas forcement en questions nos capacités mais notre état/situation du moment à pouvoir/être prêt-e (ou pas !) à réussir .

Nous manque-t-il des compétences ou est-ce seulement un manque de motivation,

de sens, à aller au bout du challenge ?

Si vous ne trouvez pas assez de sens dans le fait de réussir ce projet, allez d’abord interroger vos valeurs au lieu de vous auto-flageller !

Et si …au lieu d’avoir peur d’échouer, vous aviez en fait peur de réussir ???

Là encore, un temps d’exploration de soi, de vos ressentis, des émotions ou des croyances liés à ce projet peut vous permettre de désamorcer des stratégies inconscientes d’échec.

Cela va vous éviter bien des désillusions dans vos futurs projets : quel gain de temps et d’énergie n’est-ce pas ?

Est-ce que cet échec est dû à des croyances limitantes sur vous-même ou vos capacités ?