L'écoute est le premier outil du Coach

July 4, 2016

Pas de processus de coaching sans une écoute active bienveillante et empathique !

 

 

 

 

 

"Parler est un besoin, écouter est un art" (Goethe)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour favoriser cette écoute , le Coach Professionnel vous propose une pleine présence et se connecte totalement à vous.

 

 

Par cette "pleine écoute" et​cette pleine présence à ce qui EST ,  il vous amène à être pleinement en écoute de vous-même.

Il vous laisse vous exprimer et reformule ce que vous dites sans vous conseiller ou orienter vos pensées pour vous amener à une prise de conscience de votre situation et des solutions qui s'offrent à vous, vous permettant ainsi d'agir sur celle-ci, si tel est votre objectif !

 

Toute personne ainsi accompagnée se sent écoutée donc prise en compte : "dès lors, elle va plus loin et nous en dit plus, elle s’en dit plus à elle-même."

 

 

L’écoute empathique* du coach va lui permettre d’entendre, au-delà de ce que dit le client (le contenu), ce qu’il ressent (émotions). Il pourra ainsi accéder au système de représentation (croyances) et à l’identité profonde (valeurs et besoins), exprimés librement et spontanément par le client. 

Dans le travail d’accompagnement qu’il va faire avec lui, le coach va être le miroir, le révélateur de son client pour l’amener à exprimer QUI IL EST quel que soit son objectif, en utilisant la compréhension empathique et un questionnement neutre et professionnel.  

 

* Développée par Carl Rogers dont j'ai déjà beaucoup parlé: 

pour en savoir plus, lire le post sur la "congruence" ...

 

 

 

 

 

Par son questionnement spécifique et sa posture miroir, le coach se fait l'écho de vos propres émotions, pensées , croyances et vous permet une prise de conscience accélérée de vos ressentis , de vos paroles, de vos actions : C'est une mise en lumière, en clarté de votre identité et de votre situation pour vous permettre d'agir là où vous le souhaitez,de cheminer en faisant vos propres choix en pleine congruence. 

 

 

 

 

 

 

 

Le coach doit donc aussi travailler sur son attention consciente, son écoute intérieure :

 

La simple présence du coach à soi-même peut induire la présence du client à lui-même !

 

 

 

 

L’écoute flottante du coach consiste ainsi à écouter autant dehors que dedans, autant ce que dit le client que ce qu’il ne dit pas, les échos que cela suscite en lui, les pensées, les émotions et les sensations qui émergent en lui pendant l’échange et à accueillir

toutes ces manifestations, sans les juger comme si le coach n’était qu’un témoin neutre, extérieur, alors qu’il est parfaitement

 

 engagé dans la situation. Plus l’aidant est en capacité de s’écouter, plus il sera animé par le désir d’écouter vraiment l’autre, dans ce qu’il est,  et plus il acceptera l’autre tel qu’il est.

 

 

 

 

 

 

Que vous soyez dans la relation d'aide ou pas : 

 

L’écoute et la compréhension empathique permettent à l’autre de se sentir accepté tel qu’il est (et non tel que vous voudriez qu’il soit), de devenir une personne unique et responsable, et ainsi évoluer s'il le souhaite. 

En comprenant de l’intérieur ce que vit l’autre, ce qu’il éprouve, comment il (se) voit, et comment il se sent, l’écoute empathique permet à l’individu de se reconnaître et d’être authentique. 

 

 

 

PABLO PICASSO - "FEMME AU MIROIR" (1959)

 

 

Voici un texte de Jacques Salomé qui illustre parfaitement ce qu'est l'écoute et ce qu'elle apporte à tout un chacun:

 

"Quand je te demande de m’écouter et que tu commences à me donner des conseils, je ne me sens pas entendu.

Quand je te demande de m’écouter et que tu me poses des questions, quand tu argumentes, quand tu tentes de m’expliquer ce que je ressens ou ne devrais pas ressentir, je me sens agressé.

Quand je te demande de m’écouter et que tu t’empares de ce que je dis pour tenter de résoudre ce que tu crois être mon problème, aussi étrange que cela puisse paraître, je me sens encore plus en perdition.

Quand je te demande ton écoute, je te demande d’être là, au présent, dans cet instant fragile où je me cherche dans une parole parfois maladroite, inquiétante, injuste ou chaotique. J’ai besoin de ton oreille, de ta tolérance, de ta patience pour me dire au plus difficile comme au plus léger.

Oui, simplement m’écouter, sans excuse ou accusation, sans dépossession de ma parole.

 

Écoute, écoute-moi. Tout ce que je te demande, c’est de m’écouter. Au plus proche de moi.

Simplement accueillir ce que je tente de te dire, ce que j’essaie de me dire.

Ne m’interromps pas dans mon murmure, n’aie pas peur de mes tâtonnements ou de mes imprécations. Mes contradictions, comme mes accusations, aussi injustes soient-elles, sont importantes pour moi.

Par ton écoute, je tente de dire ma différence, j’essaie de me faire entendre surtout de moi-même. J’accède ainsi à une parole propre, celle dont j’ai été longtemps dépossédé.

Oh non, je n’ai pas besoin de conseils. Je peux agir par moi-même et aussi me tromper. Je ne suis pas impuissant, parfois démuni, découragé, hésitant, pas toujours impotent.

Si tu veux faire pour moi, tu contribues à ma peur, tu accentues mon inadéquation et peut-être, renforces ma dépendance.

 

Quand je me sens écouté, je peux enfin m’entendre. Quand je me sens écouté, je peux entrer en reliance. Établir des ponts, des passerelles incertaines entre mon histoire et mes histoires. Relier des évènements, des situations, des rencontres ou des émotions pour en faire la trame de mes interrogations. Pour tisser ainsi l’écoute de ma vie.

 

Oui, ton écoute est passionnante. S’il te plaît, écoute, et entends-moi.

Et si tu veux parler à ton tour, attends juste un instant que je puisse terminer et je t’écouterai à mon tour, mieux, surtout si je me suis senti entendu"

 

(Jacques Salomé)

 

Vous avez aimé cet article ? 

Commentez-le et partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

Please reload

Posts à l'affiche

Comment vous préparer à un entretien d’embauche ?

November 14, 2018

1/10
Please reload

Posts Récents